Jumeau, Jumelle.

Deux jumeaux facétieux expliquent leur venue au monde:

 

p 1

Dans le nid douillet de maman, je n’étais pas          

seul, ma jumelle était près de moi.

 Mon jumeau était près de moi !  

 La petite graine s’était séparée, avait grandi, 

 On était deux. La petit graine s’était séparée, avait grandi, On était deux.    

  Arrête de répéter tout ce que je dis !           Tout ce que je dis !     

   Notre petite graine était double ! 

p 8

 Au début, « O » n’était encore qu’une petite crevette, mais bien vite… il a grandi !

  Crevette toi-même !       

Nous étions étions bien cachés dans notre  petite maison.

Et un beau jour :        BOUM,  BOUM,  BOUM  !!!

Nos cœurs s’appelaient à travers la poche.

C’était chouette.    Je tendais l’oreille.   

  On entendait aussi le cœur de maman et

  d’autres bruits, des glouglous, et des sons

   venant de l’extérieur...

p 8

Maman a commencé à nous mettre au monde.

 Son ventre s’est mis à balancer, à se tortiller,

  à presser sur nous dans tous les sens. J’étais complètement perdu, j’avais le mal de mer !

Tu t’es agrippé à moi, tu me poussais avec tes  bras, avec tes jambes, « », tu me faisais mal !

  Je voulais absolument m’en aller, alors,

    je suis sorti le premier, sans « L ».    Je suis restée toute seule, c’était long...

       

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 04/10/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site