Réponses aux questions;

 

Bonjour,
 
Je suis tombée par hasard sur votre blog. J'ai appris par celui-ci que vous traitez certains cas, tel que le syndrôme du jumeau perdu... Sauriez-vous m'en dire un peu plus ? M.

Bonjour aussi !

J’ai découvert le syndrôme du jumeau perdu lors d’une formation de thérapeute en constellations familiales donnée en Belgique par Ramoda Austermann ;

J’ai ensuite approfondi la problématique et donné moi-même des ateliers en Belgique et à l’étranger, (Alsace, Moscou ; St Petersbourg)

Celui qui a vécu in utero « la perte d’un autre »  a mémorisé dans ses cellules tout un tas de réaction qui se manifestent plus tard lors de l’enfance, (enfant replié sur lui-même, très rêveur, ne supportant pas la séparation …) et à l’âge adulte, sensation de vide, recherches désespérées de partenaire, etc…)

On peut revivre ce vécu  en séance par des exercices émotionnels qui nous remettent dans la position d’autrefois, et retenir de ce lien perdu les bonnes choses pour soi et pour le futur : transformation du lien perdu en une ressource vivifiante, expression dans la vie quotidienne de façon créative, artistique que ou autre (les grands chercheurs sont souvent de ceux-là) .

Pour les enfants, et les adultes j’ai écrit « le conte thérapeutique » afin d’aider à mettre des mots sur les sentiments émergeant : tristesse, solitude, etc.. ; la deuxième partie du livre aide l’enfant interieur à adopter des comportements d’ouverture sur le monde.

En espérant vous avoir répondu de façon succincte, je vous invite à vous renseigner sur les lectures existantes, et, pourquoi pas, à participer à un atelier de constellations familiales pour avancer.

Salutations amicales.Marie-Eve

http://www.psycholoog.be/marieve.mespouille

 

 

 

 



 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site